Jeanne d’Arc

Jeanne d'Arc (aussi appelée Jeanne d'Arc ou la Vierge d'Orléans) était une guerrière qui a combattu les Anglais du côté français pendant la guerre de Cent Ans et qui est maintenant vénérée en France comme héroïne nationale, martyre et sainte.

 

 

Origine et jeunesse:
Jeanne est probablement née le 6 janvier 1412 à Domrémy, mais il n'y a pas de documents exacts sur sa naissance. Ses parents Jacques Darc et Isabelle Romée étaient alors de riches fermiers. Elle a connu sa jeunesse pendant la guerre de Cent Ans, au cours de laquelle l'Angleterre et la France avaient éclaté en guerre à cause de l'héritier du trône.

Ce qui rend Jeanne spéciale, selon sa propre déclaration, ce sont les visions qui ont commencé à l'âge de 13 ans. Dans ces visions, Sainte Catherine, plus tard aussi l'Archange Michel et Sainte Marguerite lui ont parlé. On lui a dit qu'elle était appelée à vaincre les Anglais et à aider Charles VII à la couronne de France. Pendant plusieurs années, elle a reçu ces visions jusqu'à ce qu'elle quitte sa maison le 25 décembre 1428 pour exécuter les instructions.

 

 

 

Votre combat contre les Anglais:

Après son départ, Jeanne atteint la forteresse de Vaucouleurs le 1er janvier 1429, où, après trois tentatives, elle a pu s'adresser au commandant de la ville Robert de Baudricourt et transmettre sa demande.
Robert de Baudricourt est convaincu et fournit à Jeanne une escorte composée de Jean de Metz et de Bertrand de Poulengey, qui l'accompagnent dans son voyage vers Charles VII.

 

 Jeanne d'Arc

Jeanne d'Arc

 

Elle est arrivée à Chinon après 11 jours, le 5 mars 1429, où, selon une lettre de recommandation de Baudricourts, elle a également été reçue par l'héritier du trône. Elle a également partagé ses visions avec lui et a convaincu Karl de soutenir sa lutte. Afin de convaincre les autres aussi, Jeanne a été examinée à Poitiers pour sa crédibilité pendant trois semaines par des ecclésiastiques et des personnalités de haut rang, et par des dames de la cour pour sa virginité. Après la réussite de ces tests, le Conseil de la Couronne a décidé de faire fabriquer une armure et de mettre à sa disposition des soldats.

Leur première mission était d'apporter des provisions aux Orléans fermés. Elle a terminé cette mission le 29 avril 1429, lorsqu'elle est arrivée dans la ville. Incités par le succès, ils pouvaient encore être convaincus dans la ville de mener une attaque ratée. Le 7 mai, l'attaque a été menée, Jeanne combattant toujours en première ligne malgré sa blessure par une flèche. Cette attitude a énormément motivé les troupes françaises, car peu de temps après, les Anglais ont levé le siège et sont partis. Jusqu'en juin 1429, les Anglais furent chassés des châteaux au sud de la Loire sous la direction de Jeanne´s

Comme prévu dans leurs visions, le couronnement de Charles VII en tant que roi a eu lieu le 17 juillet 1429 dans la cathédrale de Reims. Jeanne a pu suivre les célébrations debout devant l'autel. Après le couronnement, elle a demandé à plusieurs reprises à Karl la permission de libérer Paris des Anglais. Cependant, cela ne lui a été accordé qu'en septembre 1429, après que Karl lui-même ait pris de mauvaises décisions.

 

Jeanne d'Arc au couronnement de Charles VII.

Jeanne d'Arc au couronnement de Charles VII.

 

L'attaque sur Paris a eu lieu le 8 septembre 1429, mais a échoué et Karl a commencé à s'éloigner de Jeanne.

 

 

 

L'arrestation et le procès:

Après l'échec de la tentative de reconquête de Paris, Jeanne perdit sa position avec le roi Charles, ses partisans et aussi dans l'armée française. Comme les Anglais ont fait beaucoup d'efforts pour avoir Jeanne comme prisonnière ou pour la tuer, ce n'était qu'une question de temps avant qu'elle ne soit trahie.

Elle a été arrêtée à Compiègne par Jeanne de Luxembourg le 23 mai 1430, après qu'il ait été informé de la présence de Jeanne dans la région. Elle a ensuite été remise aux Bourguignons, qui l'ont vendue à Jean de Lancaster, duc de Bedford, après 7 mois de captivité.

Il a été emmené au château de Bouvreuil, siège du pouvoir anglais sur le territoire français de l'époque, et placé sous la juridiction du tribunal catholique de Rouen, qui a également conduit le procès contre lui. Le procès a duré 3 mois et comprenait des accusations de superstition, de mensonges et d'autres crimes contre la majesté divine. Le 19 mai 1431, elle fut finalement condamnée à mort pour 12 des 67 chefs d'accusation.

 

 

 

Votre mort pour des raisons politiques:

Après le procès et la condamnation à mort par le bûcher, Jeanne a été confrontée au choix de renoncer à ses croyances erronées et de transformer la sentence en emprisonnement à vie. Probablement par peur de brûler, elle a consenti à ce commerce et a été excommuniée le 24 mai 1431 au cimetière de St-Ouen, se déclarant coupable de tous les chefs d'accusation.

La maison royale anglaise, cependant, n'aimait pas du tout ce commerce. Elle craignait que Jeanne puisse être libérée de sa prison et retourner à la guerre, et surtout pour exposer Charlemagne, à qui l'on voulait imputer un pacte avec un hérétique, la maison royale exerçait des pressions jusqu'à l'ouverture d'un nouveau procès.

Dans le nouveau procès, on l'a accusée d'être une hérétique indigne d'être enseignée. Sous la supervision de Jeanne de Lancaster, Jeanne a été reconnue coupable après seulement 4 jours et a été de nouveau condamnée à mort par le bûcher. L'exécution a ensuite été également effectuée dès le lendemain, le 30 mai 1431, sur la place du marché de Rouen. Par la suite, leurs cendres ont été dispersées dans la Seine afin de ne pas pouvoir former un lieu de pèlerinage pour leurs adeptes.

 

La mort de Jeanne d'Arc sur le bûcher

La mort de Jeanne d'Arc sur le bûcher

 

 

 

Contrecoups:

24 ans après sa mort, Jeanne´s Mère a réussi à faire rouvrir le processus par le roi de France Charles VII en raison de la nouvelle situation politique après la fin de la guerre de Cent Ans. Le 7 novembre 1455, Charles ouvre un procès de réhabilitation dans la cathédrale Notre-Dame de Paris, qui confirme finalement l'innocence de Jeanne´s, mais ne demande pas de comptes à ses juges.

Le 18 avril 1909, Jeanne d'Arc fut béatifiée par Pie X. et le 16 mai 1920 par Benoît XV.
Elle est aussi la patronne de la France, Rouen et Orléans, pour la télégraphie et la radio.

 

Statue de Jeanne d'Arc à Paris

Statue de Jeanne d'Arc à Paris

 

 

 

 

 

Vous trouverez ici la documentation appropriée:

 

Jeanne d'Arc, Vérités et légendes

Jeanne d'Arc, Vérités et légendes Broché – 5 janvier 2012

Peut-on laisser tout dire, tout écrire au prétexte que la " grande " histoire serait parfois trop complexe, ou pas assez " folklorique " ? En quelques chapitres courts, incisifs, Colette Beaune bat en brèche tous les lieux communs qui circulent encore aujourd'hui sur la plus célèbre de nos grandes figures françaises.

Historienne du Moyen Age, Colette Beaune a publié Naissance de la nation France et Chronique dite de Jean de Venette. Sa biographie Jeanne d'Arc a reçu le prix du Sénat du livre d'histoire.

Cliquez ici!

 

 

Le Roman de Jeanne d'Arc

Le Roman de Jeanne d'Arc Broché – 13 novembre 2014

« Jeanne d Arc fut et demeure le plus pur chef-d uvre que le génie allégorique ait jamais déposé en notre littérature. Là où se côtoient dans leur impossible et monstrueux dialogue, l infinie lâcheté et l absolue candeur d un ange qui parlait avec les anges. Mais peut-être y a-t-il un danger à la regarder depuis trop longtemps comme une sainte de vitrail, si haute, si parfaite et si lointaine ?

Cliquez ici!

 

 

Jeanne d'Arc

Jeanne d'Arc

Cliquez ici!

 

 

 

 

 

This post is also available in: deDeutsch (Allemand)enEnglish (Anglais)itItaliano (Italien)zh-hans简体中文 (Chinois simplifié)ruРусский (Russe)esEspañol (Espagnol)arالعربية (Arabe)

Les commentaires sont fermés.

error: Content is protected !!