Farman M.F.11

Le Farman M.F.11 était un des premiers avions de reconnaissance et bombardiers légers français qui a effectué le premier raid de bombardement de la Première Guerre mondiale.

 

Développement et construction:

Le Farman M.F.11 était un développement ultérieur du Farman M.F.7, très réussi sur le plan commercial, qui avait déjà été développé et construit quelques mois auparavant.

Contrairement au M.F.7, cependant, la longueur de la nacelle a été raccourcie dans le M.F.11 et elle n'est plus placée sur l'aile inférieure. Dans ce modèle, la gondole était suspendue au centre entre les deux ailes et a également été conçue pour 2 personnes. A l'extrémité de la nacelle, l'hélice propulsive a été montée à nouveau, ce qui a fourni 70 CH pour une vitesse d'environ 100 kilomètres par heure.

Cette fois, le stabilisateur horizontal a été déplacé vers la poupe, et seuls des patins courts ont été montés sur le train d'atterrissage pour empêcher le renversement. Cela a fait pour le surnom "Shorthorn".

 

Un Farman M.F.11 en vol

 

Vue de la télécabine d'un Farman M.F.11

 

Avion Farman M.F.11

 

Fin 1913, les premiers vols d'essai avec les prototypes et la présentation de l'avion commencent. En plus d'être produits en France, les avions Farman M.F.11 ont également été construits sous licence au Royaume-Uni.

 

 

 

Utilisation pendant la Première Guerre mondiale:

Avec le déclenchement de la Première Guerre mondiale et la mise en place rapide d'une armée de l'air, les avions Farman M.F.11 ont été parmi les premiers avions à être utilisés à la fois par la France et la Grande-Bretagne pendant la guerre.

Les tâches comprenaient principalement des vols de reconnaissance, mais après une courte période, il y a eu des tentatives d'utiliser l'avion comme bombardier. Les avions Farman M.F.11 ont obtenu le premier succès avec cette nouvelle tactique le 21 décembre 1914, lorsqu'ils ont bombardé des positions d'artillerie allemande à Ostende, en Belgique. Ces attaques ont été considérées comme les premiers bombardements de la Première Guerre mondiale.

 

Un avion Farman M.F.11 à un aérodrome de fortune sur le front occidental

 

Un pilote et un observateur d'un Farman M.F.11 posent pour la caméra

 

Après l'entrée en guerre de l'Italie, la société Fiat y a également construit sous licence des avions Farman M.F.11 et les a utilisés sur les théâtres de guerre italiens.

 

Un Farman M.F.11 de l'armée de l'air italienne avant la bataille de l'Isonzo

 

Un Farman italien M.F.11, abattu le 4 juillet 1916 sur le territoire de l'armée austro-hongroise

 

Lorsque le premier avion de chasse monoplan allemand est apparu sur le front ouest à partir de la mi-1915, le Farman M.F.11 a commencé à être retiré du front et utilisé en France pour la formation de nouveaux pilotes. Sur d'autres fronts, comme celui de l'Italie ou celui du Moyen-Orient, l'avion est resté en service beaucoup plus longtemps.

 

 

 

Spécifications techniques:

La description: Farman M.F.11
Pays: La France
Taper: Avion de reconnaissance
Bombardier
Avion d'entraînement
Longueur: 9,50 mètres
Envergure: 16,15 mètres
La taille: 3,90 mètres
Poids: 550 kilogrammes à vide
Équipage: Max. 2
Moteur: un moteur Renault huit cylindres en ligne de 70 CH (51 kW)
Vitesse de pointe: 100 kilomètres par heure
Varier: 3 heures et 45 minutes maximum
Armement: 1 mitrailleuse 7,7 mm
131,4 kilogrammes de charge de bombe (18 × 7,3 kilogrammes)

 

 

 

 

 

This post is also available in: Deutsch (Allemand) English (Anglais) Italiano (Italien) 简体中文 (Chinois simplifié) Español (Espagnol)

Les commentaires sont fermés.

error: Content is protected !!