Morane-Saulnier N

Le Morane-Saulnier N était un des premiers monoplans français légers qui fut l'un des premiers avions de chasse à être utilisé par les Alliés.

 

Développement et construction:

La société française Société Anonyme des Aéroplanes Morane-Saulnier, fondée par les frères Léon et Robert Morane et Raymond Saulnier, produisait déjà des avions de sport et de course avant la Première Guerre mondiale.

Le développement du Morane-Saulnier N a émergé du modèle prédécesseur du Morane-Saulnier G, où un accent particulier a été mis sur une bonne aérodynamique afin d'augmenter la vitesse. Étant donné que l'avion était à l'origine destiné à la course dans les airs, l'accent était moins mis sur un contrôle facile, de sorte que cela se faisait en tordant les ailes au lieu des ailerons habituels, ce qui rendait l'avion plus maniable, mais les commandes étaient conçues pour être assez sensibles et plus de pilotes expérimentés pourraient être manipulés.

Le moteur Le Rhône 9C de 80 CH a été choisi, ce qui a amené l'avion à une vitesse de 165 kilomètres par heure.

Le premier vol du prototype a eu lieu le 22 juillet 1914. Comme les tensions politiques en Europe augmentaient déjà de manière significative à cette époque et qu'une guerre était déjà prévisible, il y avait très peu d'intérêt du public pour un autre avion de course.

 

Avion Morane-Saulnier N

 

 

 

Utilisation pendant la Première Guerre mondiale:

Avec le déclenchement de la Première Guerre mondiale, le besoin d'avions militaires a augmenté et de nombreux modèles d'avant-guerre qui n'étaient pas conçus à l'origine pour de telles missions ont été achetés ou retirés afin de pouvoir les utiliser sur les différents fronts.

Cela a également affecté les avions Morane-Saulnier N, qui étaient équipés d'une mitrailleuse pour le pilote pour une utilisation à l'avant. Pour que les projectiles n'endommagent pas l'hélice, une mitrailleuse synchronisée avec l'arbre d'hélice n'existait pas au départ, l'hélice était protégée par de solides plaques déflectrices sur lesquelles les projectiles étaient déviés.

Outre la France, la Grande-Bretagne et la Russie ont également utilisé des avions de ce type au front pour abattre les avions ennemis, faisant du Morane-Saulnier N l'un des premiers chasseurs alliés.

À partir de mars 1916, quelques modifications ont été apportées à l'avion. Le moteur a été remplacé par le moteur Le-Rhône-C plus puissant de 110 CH. Certains avions étaient également équipés d'une mitrailleuse synchronisée.

À la fin de 1916, cependant, l'avion Morane-Saulnier N sur le front occidental a commencé à être échangé contre le Nieuport 11 plus moderne. Ce n'est qu'en Russie que l'avion est resté en service jusqu'à la reddition.

 

 

 

Spécifications techniques:

La description: Morane-Saulnier N
Pays: La France
Taper: Avion de chasse
Longueur: 6,70 mètres
Envergure: 8,15 mètres
La taille: 2,25 mètres
Poids: 288 kilogrammes à vide
Équipage: Max. 1
Moteur: un moteur Le Rhône 9C de 80 CH (environ 60 kW)
Vitesse de pointe: 165 kilomètres par heure
Varier: 1 heure et 30 minutes maximum
Armement: 1 mitrailleuse 7,7 mm

 

 

 

 

 

This post is also available in: Deutsch (Allemand) English (Anglais) Italiano (Italien) Español (Espagnol)

Les commentaires sont fermés.

error: Content is protected !!