L’empire de Timurs

Timur Lenk commençait sa carrière mal famée comme le petit voleur de bétail et le bandit au début 20 300 hommes la forte troupe donnait. Il admirait profondément Dschingis le khan et son objectif auto-expliqué était à marcher plus que dans l'héritage.

 

Ainsi que le khan savait aussi jouer Timur les opposants plus forts l'un contre l'autre et ainsi il pouvait nommer à lui-même déjà en 1360 le chef de Barlas la parenté, en 1368 il dirigeait la confédération de Tschagatai dans la région actuelle d'Ouzbékistan.
A la fin de 1379 il commençait par ses campagnes. D'abord il s'adressait à l'est dans Altaigebiet et le nord sur la région de la horde dorée, à un empire sur la région russe actuelle laquelle allait en avant des campagnes de conquête mongoles.

 

Après la protection de l'espace central asiatique, Timur tournait son attention au sud et vers l'ouest. Ainsi il commençait en 1381 par sa campagne sur la région de l'Iran et des Etats plus petits qui étaient unis d'abord dans ancien Ilkhanen mongol. Seulement quelques Etats ou villes opposaient de la résistance réelle à son armée et ainsi les régions pouvaient être conquises proportionnellement vite.

 

Un compagnon continu de ses conquêtes rapides était aussi sa cruauté immense envers des apostats. Ainsi il en venait que, par exemple, dans Sabzevar après une révolte, un mur de 2. 000 prisonniers était formé lequel il avec des briques übermauern lis. Aussi il avait à faire empiler l'habitude après des conquêtes des pyramides des crânes de ses opposants comme le mémorial envers ses ennemis et ses ressortissants.

 

Après ses campagnes au proche est, cela faisait Timur de la direction étendue l'ouest. ainsi il conquérait l'Azerbaïdjan et la Géorgie où il le roi forçait du christianisme à l'Islam à se convertir. Sur le détour par l'Arménie, il dirigeait son armée en arrière à l'Iran d'où en 1387 plus loin après Isfahan passait. En 1398, après la pause de plusieurs années, Timur élargissait sa région de domination sur Hindukusch et de Pandschab jusqu'à Delhi il faisait une percée de la dévastation et des pillages avec lui-même.
En 1402 son attention se préparait de nouveau à l'ouest. Là il vainquait près d'Ankara le sultan Bajasid I des Turcs osmanischen. Ainsi Timur maîtrisait presque l'Orient avant total en 1404.

 

 

L'empire Timur Lenks

L'empire Timur Lenks

 

 

En 1405 décédait Timur et son empire, si vite c'est aussi né, tombait en ruine aussi aussi vite de nouveau en raison des luttes pour le pouvoir internes sur sa succession.

 

 

 

 

 

This post is also available in: deDeutsch (Allemand) enEnglish (Anglais) itItaliano (Italien) zh-hans简体中文 (Chinois simplifié) ruРусский (Russe) esEspañol (Espagnol) arالعربية (Arabe)


Les commentaires sont fermés.

error: Content is protected !!