Épée

L'épée était une arme de poussée et de poussée à un ou deux tranchants, droite ou courbe, selon le modèle.

 

Déjà à l'âge du bronze, les poignards, la petite variante pratique de l'épée, étaient courants. Peu à peu, la technique de production s'est développée et la lame a pu être forgée plus grande, l'épée a été créée. Cette arme a remplacé le poignard à des fins militaires et se retrouve dans la plupart des cultures anciennes et médiévales.

 

Cependant, le boom des épées ne s'est produit qu'avec l'invention de l'acier. Ce matériau était beaucoup plus dur que le bronze et son aptitude à l'emploi a augmenté en conséquence. La première utilisation massive d'épées a été attribuée aux légions romaines. Bien que d'autres forces armées avaient déjà utilisé cette arme auparavant, l'arme principale a été la lance pendant longtemps en raison de sa production moins chère. Le légionnaire utilisait le type de Gladius à l'époque. Il s'agissait d'une épée courte avec une longueur de lame d'environ 55 cm. À la fin de l'époque romaine, le Gladius a été remplacé par l'épée de type Spatha, probablement apportée par des cavaliers celtes. Elle avait une longueur de lame de 60 cm jusqu'à 1 mètre et grâce à sa taille, elle pouvait être utilisée non seulement comme poussée mais aussi comme arme de coupe.

 

 

Légionnaire romain avec une épée Gladius

Légionnaire romain avec une épée Gladius

 

 

Au Moyen Age, les épées de type Spatha étaient l'une des plus courantes. Un autre type était le sax, qui était une épée à simple tranchant, plus courte et particulièrement répandue parmi les tribus germaniques. C'est à cette époque que sont apparues de véritables légendes mythiques sur les épées. En Angleterre, il y avait la légende de l'épée légendaire Excalibur, dans les pays germanophones, la légende de l'épée de Siegfried Balmung de la légende Nibelung.

 

Avec l'avènement de gilets pare-balles de plus en plus épais, les épées ont dû être adaptées aux nouvelles conditions. En conséquence, ces épées sont devenues de plus en plus grosses à ce qu'on appelle des épées à une main et demie ou des épées bâtardes d'une longueur de lame de plus d'un mètre. Mais aussi les épées ont dû s'incliner devant l'introduction des armes à longue portée et donc cette arme a perdu son usage à la fin du Moyen Âge.

 

 

Épée bâtarde médiévale

Épée bâtarde médiévale

 

 

Aujourd'hui, les épées ne servent qu'à servir de pompe ou d'armes décoratives pour les défilés.

 

 

 

 

 

This post is also available in: deDeutsch (Allemand)enEnglish (Anglais)itItaliano (Italien)zh-hans简体中文 (Chinois simplifié)ruРусский (Russe)esEspañol (Espagnol)arالعربية (Arabe)

Les commentaires sont fermés.

error: Content is protected !!