Voitures de grande bataille Modèle de K

Déjà devant le finissage du premier engin blindé de tempête A7V le chef de la nature de transport de force demandait de mettre à la disposition 1917 ressources pour le développement d'une voiture de grande bataille Modèle de K au ministère de guerre le 31 mars. Le 28 juin 1917 le projet était autorisé et 10 véhicules étaient commandés.

Les demandes et les dimensions du char de combat devaient encore clairement surpasser d'A7V. Ainsi cela devait pouvoir surmonter des fossés de 4 mètres, un blindage de 3 cm dans le côté et domaine de front ont ainsi qu'un armement de 4 x 7,7 cm de canons semi-automatiques et 4 mitrailleuses.

L'impulsion devait se produire plus de 2 moteurs avec par 200CV, le poids total faisait environ 100 tonnes dans la première planification. En raison de la grandeur et le haut poids, le véhicule devait être partagé en plusieurs modules qui pourraient être transportés chaque fois à part et être assemblés peu de temps avant la ligne de front.

 

Esquisse la voiture de grande bataille Modèle de K

Esquisse la voiture de grande bataille Modèle de K

 

 

Déjà au début du développement, la critique du projet se relevait qu'aucune possibilité d'engagement ne voyait pour un tel véhicule et les matières crues mieux dans les projets déjà disponibles se trouverait. Donc, dans, les premiers entretiens de commission la critique pareille était poussée de la même façon de côté par la supérieure direction d'armée.

La durée de la construction prévue de 1 an était pressée sous la pression de la direction d'armée sur 8 mois. Mais, il en venait sans cesse pour les retards qui étaient à ramener aux problèmes techniques et futures plus grandement difficultés lors de la livraison.
En outre, la production devait être déchargée sur les entreprises spécialisées. Le châssis devait être fait par une construction des ponts l'entreprise, le mécanisme devait devenir chez un constructeur de machines d'outil complètement à neuf développé aussi les embrayages. Plus loin les chaînes devaient être adaptées à part de l'industrie minière abgeschaut et le véhicule. Le poids total augmentait, finalement, au cours de celui-ci sans cesse jusqu'à cela 150 tonnes atteignait. Pour pouvoir aller donc avec ce poids, l'impulsion devait être adaptée aussi proportionnellement et devenir la performance des deux moteurs chaque fois sur des 650CV hochgestuft que 2 Daimlers devaient faire au 6-cylindre des moteurs de bateau. Seulement une réduction de la longueur du véhicule pouvait aussi réaliser une économie du poids sur 120 tonnes.

 

Voitures de grande bataille Modèle de K Vue latérale

Voitures de grande bataille Modèle de K Vue latérale

 

Voitures de grande bataille Modèle de K Avis de retour

Voitures de grande bataille Modèle de K Avis de retour

 

Voitures de grande bataille Modèle de K

Voitures de grande bataille Modèle de K

 

 

En raison des premières expériences de front du char de combat de tempête à A7V et à l'inspection que les véhicules de cuirasse rapides et mobiles convenaient beaucoup mieux, les généraux de la supérieure direction d'armée venaient à la fin de 1917 aussi au fin que le modèle de K conviendrait tout simplement pour la guerre de position, mais pas pour les offensives rapides. Tout de même le projet était continué jusqu'à la fin de la guerre. Jusqu'à la capitulation, 1 véhicule étaient presque disponibles, 1 autre complètement jusqu'aux moteurs et à un boîtier de cuirasse pour le 3ème véhicule était déjà produit. Par des éditions des pouvoirs de vainqueur, l'Allemagne devait faire mettre à la ferraille ces véhicules après la guerre.

 

 

 

Caractéristiques:

Désignation: Voitures de grande bataille Modèle de K
Pays: Empire germanique
Longueur: 13 mètres
Largeur: 6,1 mètres
Hauteur: 3 mètres
Poids: 120 tonnes
Blindage: 3cm
Motivation: 2 x V6 Daimler-Benz
955 kW (1300 CV)
Vitesse maximale: 8 kilomètres à l'heure
Armement principal: 4 canons semi-automatiques de 7,7cm
Autres armes: 7 mitrailleuses 08
Équipage: 27
1 commandant, 1 officier d'artillerie, 2 chauffeurs, 2 machinistes, 12 mitrailleurs, 8 mitrailleurs, 1 signaleur

 

 

 

 

 

Vous trouverez ici la documentation appropriée:

 

Chars et véhicules blindés : Encyclopédie visuelle

Chars et véhicules blindés : Encyclopédie visuelle Relié – 9 novembre 2016

Un guide richement illustré sur les tanks et les véhicules de combat blindés de 1904 à nos jours. Cet ouvrage contient les plus célèbres tanks et véhicules de combat blindés du monde entier, tels que le Abrams, le Sherman, le Panther et le T-34. Plus de 1000 illustrations présentent chaque véhicule de profil et en couleur. Les tanks sont accompagnés de légendes détaillées et de fiches techniques indiquant leur poids, leur série, leur blindage, leur motorisation, leur armement et leurs performances.

Cliquez ici!

 

 

Le char léger Renault

Le char léger Renault Broché – 16 mars 2017

Un livret de 32 pages sur le char Renault FT, son emploi au combat. Avec des plans, des profils en couleur et de nombreuses photographies d'époque, rares ou inédites.

Cliquez ici!

 

 

Le char Saint-Chamond

Le char Saint-Chamond Broché – 22 mars 2018

Le char Saint-Chamond, voulu par l'état-major français, n'est pas un bon char, mais il va quand même servir jusqu'à la fin de la guerre, s'illustrant notamment à la bataille de La Malmaison, puis sur le Matz, en juin 1918 et enfin, en soutien des troupes américaines lors de l'offensive Meuse-Argonne.

Cliquez ici!

 

 

L'infantry Tank I-IV-V 1916-1918

L'infantry Tank I-IV-V 1916-1918 Broché – 16 mars 2017

Une monographie de 32 pages sur les premiers chars de l'histoire, du Mark I employé en 1916 dans la Somme par l'armée britannique, au Mark V qui a été de tous les combats de l'été et de l'automne 1918, en passant par le fameux Mark IV rendu célèbre par la bataille de Cambrai, en novembre 1917. Avec des profils en couleur, des plans et de très nombreuses photographies d'époque.

Cliquez ici!

 

 

Le char allemand A7V: L'A7V Sturmpanzerwagen

Le char allemand A7V: L'A7V Sturmpanzerwagen Broché – 23 août 2018

Le char A7V a été le seul char de conception allemande engagé pendant la Première Guerre mondiale. Engagé dans plusieurs combats, il n'a pas spécialement brillé, mais il a marqué les esprits par ses dimensions et son équipage nombreux : plus de 20 hommes par engin.

Cliquez ici!

 

 

 

 

 

This post is also available in: deDeutsch (Allemand)enEnglish (Anglais)itItaliano (Italien)zh-hans简体中文 (Chinois simplifié)ruРусский (Russe)esEspañol (Espagnol)arالعربية (Arabe)

Les commentaires sont fermés.

error: Content is protected !!