Char Mark IV

Le char Mark IV était le développement du Mark I et de ses expériences dans les premières missions de la guerre. Avec plus de 1.000 unités, le Mark IV était le char le plus construit de la Première Guerre mondiale. 

 

Développement et déploiement:

Déjà après les premières opérations du char Mark I lors de la bataille de la Somme, le commandant en chef du Corps expéditionnaire britannique avait exprimé des souhaits d'amélioration. Cela devrait améliorer le contrôle, la vitesse et surtout l'armure. Dans les mois qui ont suivi, un modèle successeur a été élaboré sous haute pression. Les modèles Mark II et Mark III ont été construits en petit nombre pour combler le vide et tester certaines innovations. De plus, les chars ont servi à former les équipages du Mark IV suivant.

Sous la direction conjointe de William Tritton et du major Walter Gordon Wilson, le char Mark IV fut travaillé à partir de mai 1917. Par rapport à la Mark I, une armure avant de 14 mm a été choisie, en plus d'une meilleure alimentation en carburant et de nouvelles armes ont été installées. Le moteur Daimler-Foster à six cylindres de 105 PS a de nouveau été choisi pour l'entraînement, mais la transmission a été remplacée pour faciliter la conduite.

Afin de pouvoir produire le grand nombre de pièces, la commande a été attribuée à plusieurs entreprises, dont certaines devaient encore prendre des pièces de la production Mark I et les installer.

A la fin de la guerre, un total de 1 220 chars Mark IV avaient été construits, dont 420 mâles, 595 femelles et 205 chars utilisés comme remorqueurs et transporteurs non armés.

Les chars Mark IV ont été utilisés pour la première fois le 7 juin 1917 lors d'une attaque à Messine Ridge. Bien que les environs soient jonchés de cratères et que les chars n'aient pas pu suivre le rythme de l'infanterie, l'opération a été considérée comme un succès. Plus tard, lors de la troisième bataille d'Ypres, le 31 juillet 1917, les chars d'assaut ne pouvaient guère être utilisés car les environs étaient trop boueux et ils auraient coulé.

Lors de la bataille de Cambrai du 20 novembre au 6 décembre 1917, cependant, les chars d'assaut ont plus que répondu aux attentes. Environ 460 chars furent utilisés dans l'offensive britannique lorsqu'ils franchirent les positions allemandes et s'enfoncèrent loin dans l'arrière-pays vers Cambrai. Ici, cependant, la faiblesse d'une attaque concentrée avec des chars d'assaut s'est également manifestée. Les troupes britanniques n'ayant pas réussi à sécuriser suffisamment la zone conquise, le commandant en chef a exigé des véhicules blindés légers et moyens de l'état-major général britannique après l'offensive, qui devraient soutenir la cavalerie et l'infanterie et sécuriser la zone conquise.

Au printemps 1918, de plus en plus de chars Mark IV britanniques sont apparus, qui ont été capturés par l'armée allemande et sont maintenant utilisés du côté allemand contre les Britanniques. Pour éviter que l'artillerie britannique ne tire sur les mauvais chars, certains chars Mark IV étaient équipés de l'armement masculin d'un côté et de l'armement féminin de l'autre.

Avec l'introduction de la citerne Mark V, la production a été arrêtée et les dernières citernes ont été transformées en transporteurs.

 

Char Mark IV

Char Mark IV

 

Char Mark IV

Char Mark IV

 

Un Mark IV transformé en char d'approvisionnement

Un Mark IV transformé en char d'approvisionnement

 

 

Caractéristiques techniques:

Désignation: Char Mark IV
Pays: Grande-Bretagne
Longueur: 8,05 mètres
Largeur: 4,11 mètres
Apogée: 2,46 mètres
Pondération: 28 tonnes
Vitesse de pointe: 6 kilomètres à l'heure
Blindage: 6 à 14mm
Armement principal: 2 x Hotchkiss L/23 Canon 57mm (version mâle)
Autres armes: 3 mitrailleuses 7,71 mm (version mâle)
5 mitrailleuses 7,71 mm (version femelle)
Entraînement: Moteur Daimler 4 temps six cylindres de 105 PS à six temps
Garnison: 8 hommes

 

 

Mark IV comme char de proie allemand

Mark IV comme char de proie allemand

 

A Mark IV de St. Omer, mai 1918

A Mark IV de St. Omer, mai 1918

 

Un char Mark IV féminin équipé de mitrailleuses Lewis, Ypres en juillet 1917

Un char Mark IV féminin équipé de mitrailleuses Lewis, Ypres en juillet 1917

 

Un char Mark IV féminin équipé de mitrailleuses Lewis

Un char Mark IV féminin équipé de mitrailleuses Lewis

 

Un char Mark IV Kelly's Heroes pendant la bataille de Megiddo, 21 septembre 1918

Un char Mark IV Kelly's Heroes pendant la bataille de Megiddo, 21 septembre 1918

 

Un Mark IV capturé

Un Mark IV capturé

 

 

 

 

 

Vous trouverez ici la documentation appropriée:

 

Chars et véhicules blindés : Encyclopédie visuelle

Chars et véhicules blindés : Encyclopédie visuelle Relié – 9 novembre 2016

Un guide richement illustré sur les tanks et les véhicules de combat blindés de 1904 à nos jours. Cet ouvrage contient les plus célèbres tanks et véhicules de combat blindés du monde entier, tels que le Abrams, le Sherman, le Panther et le T-34. Plus de 1000 illustrations présentent chaque véhicule de profil et en couleur. Les tanks sont accompagnés de légendes détaillées et de fiches techniques indiquant leur poids, leur série, leur blindage, leur motorisation, leur armement et leurs performances.

Cliquez ici!

 

 

Le char léger Renault

Le char léger Renault Broché – 16 mars 2017

Un livret de 32 pages sur le char Renault FT, son emploi au combat. Avec des plans, des profils en couleur et de nombreuses photographies d'époque, rares ou inédites.

Cliquez ici!

 

 

Le char Saint-Chamond

Le char Saint-Chamond Broché – 22 mars 2018

Le char Saint-Chamond, voulu par l'état-major français, n'est pas un bon char, mais il va quand même servir jusqu'à la fin de la guerre, s'illustrant notamment à la bataille de La Malmaison, puis sur le Matz, en juin 1918 et enfin, en soutien des troupes américaines lors de l'offensive Meuse-Argonne.

Cliquez ici!

 

 

L'infantry Tank I-IV-V 1916-1918

L'infantry Tank I-IV-V 1916-1918 Broché – 16 mars 2017

Une monographie de 32 pages sur les premiers chars de l'histoire, du Mark I employé en 1916 dans la Somme par l'armée britannique, au Mark V qui a été de tous les combats de l'été et de l'automne 1918, en passant par le fameux Mark IV rendu célèbre par la bataille de Cambrai, en novembre 1917. Avec des profils en couleur, des plans et de très nombreuses photographies d'époque.

Cliquez ici!

 

 

Le char allemand A7V: L'A7V Sturmpanzerwagen

Le char allemand A7V: L'A7V Sturmpanzerwagen Broché – 23 août 2018

Le char A7V a été le seul char de conception allemande engagé pendant la Première Guerre mondiale. Engagé dans plusieurs combats, il n'a pas spécialement brillé, mais il a marqué les esprits par ses dimensions et son équipage nombreux : plus de 20 hommes par engin.

Cliquez ici!

 

 

 

 

 

This post is also available in: deDeutsch (Allemand)enEnglish (Anglais)itItaliano (Italien)zh-hans简体中文 (Chinois simplifié)ruРусский (Russe)esEspañol (Espagnol)arالعربية (Arabe)

Les commentaires sont fermés.

error: Content is protected !!