Farman M.F.7

Le Farman M.F.7 était l'un des avions civils de la compagnie Farman, qui a dû être converti en avion de reconnaissance militaire au début de la Première Guerre mondiale.

 

Développement et construction:

En 1911, Maurice Farman a conçu un biplan avec des ailes de différentes longueurs. Entre les deux se trouvait la nacelle ouverte, qui était attachée aux entretoises et aux câbles de l'aile inférieure, dans laquelle deux personnes pouvaient être logées.

L'avion était équipé d'un moteur à hélice propulsive d'une puissance initiale de 70 CH, qui a été remplacé par des moteurs plus puissants dans les années à venir.

Le châssis se composait de doubles paires de roues qui étaient attachées à un châssis à patins. Le stabilisateur horizontal, qui dépassait loin vers l'avant, était attaché à ce châssis, ce qui était non seulement caractéristique de cet avion mais lui valait aussi le surnom de "Longhorn".

Le modèle a été présenté pour la première fois en 1913. En raison de ses caractéristiques de vol, il s'est avéré être un succès commercial et a fait de la société Farman un constructeur aéronautique bien connu en France.

En plus de la production en France, l'avion a également été fabriqué sous licence en Grande-Bretagne.

 

Un Farman M.F.7 en vol

 

Un Farman M.F.7 construit au Royaume-Uni

 

Avion Farman M.F.7

 

 

 

Utilisation pendant la Première Guerre mondiale:

Lorsque la Première Guerre mondiale éclate en Europe, l'armée de l'air française a un besoin urgent d'avions. Pour cette raison, elle a acheté l'avion M.F.7 qui avait déjà été construit à la société Farman et a commandé des modèles supplémentaires afin de pouvoir répondre à la demande au moins à court terme.

Sur le front ouest, les avions M.F.7 étaient utilisés exclusivement comme avions de reconnaissance en raison de leur construction légère et de leurs faibles performances. Des tentatives ont été faites pour utiliser l'avion comme bombardier, mais en raison de la très faible charge utile, celles-ci ont été rapidement abandonnées.

Déjà à la fin de 1914 et au début de 1915, les avions ont commencé à être retirés du front, échangés contre des avions plus récents puis utilisés pour la formation de nouveaux pilotes.

 

Un Farman britannique M.F.7 en action près de Gallipoli en 1915

 

 

 

Spécifications techniques:

La description: Farman M.F.7
Pays: La France
Taper: Avion de reconnaissance
Longueur: 12,00 mètres
Envergure: 15,50 mètres
La taille: 3,45 mètres
Poids: 580 kilogrammes à vide
Équipage: Max. 2
Moteur: un moteur Renault 8 cylindres en ligne refroidi par air,
70 CH (51 kW)
Vitesse de pointe: 95 kilomètres par heure
Varier: 3 heures et 15 minutes maximum
Armement: non

 

 

 

 

 

This post is also available in: Deutsch (Allemand) English (Anglais) Italiano (Italien) 简体中文 (Chinois simplifié) Español (Espagnol)

Les commentaires sont fermés.

error: Content is protected !!