Canon de 19 modèle 1870/93 TAZ

Le Canon de 19 modèle 1870/93 TAZ était à l'origine un canon côtier français, qui fut converti en canon ferroviaire pendant la Première Guerre mondiale et utilisé contre les positions allemandes.

En 1893, le Canon de 19 C modèle 1870/93 fut introduit pour protéger les côtes françaises. Il avait une carcasse mixte faite d'une chambre à air en acier et de pneus de renfort en fer et était équipé d'une culasse de Bange.

 

Lorsque la Première Guerre mondiale éclata et qu'en 1915, la guerre de position éclata sur le front occidental, il devint évident que les canons de campagne français légers utilisés ne pouvaient causer que peu ou pas de dommages aux positions allemandes de plus en plus fortifiées.

Le Haut Commandement français est donc contraint de retirer les canons lourds des forteresses françaises et de les amener au front. Comme le transport des canons était souvent très lourd et prenait beaucoup de temps en même temps que la construction, il a été envisagé de monter certains des canons sur des wagons et d'utiliser les rails existants pour le transport.

Le Canon de 19 modèle 1870/93 faisait alors partie de ces canons qui devaient être utilisés comme canons ferroviaires par des mesures de reconstruction appropriées.

Au cours de l'été 1915, la société Schneider entreprend la reconstruction du premier des 26 canons ferroviaires demandés. Pour ce faire, un wagon à quatre essieux a été renforcé pour accueillir le canon au milieu. Au lieu d'un bouclier pour protéger le canon et l'équipage, le Canon de 19 modèle 1870/93 a reçu un boîtier complet. Les dépôts de munitions des deux côtés du wagon étaient également complètement entourés de blindage.

À la fin de 1915, les premiers canons ferroviaires portant la désignation supplémentaire Tous Azimuts ou TAZ furent livrés sur le front ouest.

Jusqu'à la fin de la guerre, ils étaient surtout utilisés pour la résistance des tirs de l'artillerie allemande.

 

 

Canon de 19 modèle 1870/93 TAZ

 

Canon de 19 modèle 1870/93 TAZ

 

Canons de chemin de fer en route vers le front

 

Canons de chemin de fer en route vers le front

 

Canons de chemin de fer en position de tir

 

 

Après la Première Guerre mondiale, les 26 canons ferroviaires sont restés dans l'armée française. Au début de la Seconde Guerre mondiale, la France disposait encore de 24 canons contre la Wehrmacht. Après la capitulation de la France en 1940, ces 9 canons ont pu être capturés. La Wehrmacht les a mis en service sous la désignation 19 cm K (E) 486 (f) comme artillerie de protection côtière.

Aussi l'Italie a reçu 12 canons après la reddition et les a mis sous la désignation Cannone da 194/29 Modello 70/93 en service pour la protection côtière. La seule opération connue a eu lieu le 13 mars 1944 pendant la bataille de Montelungo.

 

 

 

Feuille de caractéristiques:

Désignation: Canon de 19 modèle 1870/93 TAZ
Pays de fabrication: France
Année de lancement: 1893
1915 Conversion à un canon ferroviaire
Nombre: 26 pièces
Calibres: 194 mm
Longueur de tube: 5,8 mètres
Assortiment: Maximum 18.300 mètres
Pondération: 65 tonnes

 

 

 

 

 

This post is also available in: deDeutsch (Allemand) enEnglish (Anglais) itItaliano (Italien) zh-hans简体中文 (Chinois simplifié) ruРусский (Russe)

Les commentaires sont fermés.

error: Content is protected !!