Char Mark IX

Le Mark IX était un char basé sur le Mark V* spécialement construit pour le transport des fantassins et peut être considéré comme le premier transporteur de troupes au monde. 

 

Développement et déploiement:

Après que le Haut Commandement britannique eut évalué les premiers déploiements réels de chars à la fin de 1917, il en vint à la conclusion que les chars étaient bien adaptés à une percée à travers les positions allemandes, mais que l'infanterie était sans défense contre le feu ennemi et donc que les percées étaient difficiles à maintenir.

La tâche était donc de mettre au point un véhicule blindé qui pourrait prendre les fantassins et les amener dans les tranchées ennemies. L'idée d'un tel véhicule avait déjà été demandée plus tôt par le colonel Estienne, mais ce n'est qu'avec l'apparition des chars Mark V* et Mark V** et sa place pour 10 fantassins que l'idée a pu se concrétiser.

L'inconvénient des chars Mark V, cependant, était qu'ils ne pouvaient contenir que 10 soldats et que les écoutilles de sortie n'étaient pas adaptées aux fantassins. Le transporteur de troupes, par contre, devrait pouvoir transporter au moins 50 soldats et 10 tonnes de matériel. Vickers a donc commencé à modifier ses réservoirs Mark V. Le moteur a été déplacé de l'arrière vers l'avant et la boîte de vitesses a été placée dans la zone arrière. Cela a permis d'agrandir l'intérieur à 4 x 2,45 mètres. De plus, des ventilateurs ont été installés, qui tirent les gaz d'échappement du moteur à l'extérieur et ne pénètrent plus jusqu'aux soldats. Théoriquement, 50 soldats auraient trouvé de la place, même si elle était assez exiguë. Il a donc été décidé de n'accueillir que 30 soldats.

Le blindage et le cadre de base sont restés les mêmes. Un blindage plus fort a été commandé, mais la vitesse aurait alors été réduite.

Le premier prototype fut finalement achevé et testé en octobre 1918. Comme le Mark IX avait besoin non seulement de véhicules de transport de troupes, mais aussi de véhicules blindés de transport de matériel, la production a été retardée. Jusqu'à la fin de la guerre, il n'y avait que deux chars d'assaut sur le front ouest, dont l'un servait de char de premiers secours.

Au total, 36 chars Mark IX ont été construits, mais ils n'ont servi qu'à l'entraînement. Un char spécial Mark IX, par contre, a été transformé en char flottant à des fins expérimentales peu avant la fin de la guerre. Par conséquent, l'armement a été retiré, toutes les écoutilles ont été enlevées et la coque a été soudée de façon étanche. Le prototype connu sous le nom de The Duck a été testé à Dolly Hill le 11 novembre 1918, puis mis au rebut.

 

Dessin de la Mark IX

Dessin de la Mark IX

 

Char Mark IX

Char Mark IX

 

Char Mark IX

Char Mark IX

 

Char Mark IX "The Duck"

 

 

Caractéristiques techniques:

Désignation: Char Mark IX
Pays: Grande-Bretagne
Longueur: 9,07 mètres
Largeur: 2,44 mètres
Apogée: 2,64 mètres
Pondération: 37 tonnes
Vitesse de pointe: 6,4 kilomètres à l'heure
Blindage: 10mm
Armement principal: 2 x mitrailleuses 7,71 mm
Entraînement: Moteur Ricardo 6 cylindres de 150 PS
Assortiment: 72 kilomètres
Garnison: 8 hommes + 30 fantassins

 

 

Char Mark IX

Char Mark IX

 

Char Mark IX

Char Mark IX

 

Char Mark IX "The Duck"

 

 

 

 

 

Vous trouverez ici la documentation appropriée:

 

Chars et véhicules blindés : Encyclopédie visuelle

Chars et véhicules blindés : Encyclopédie visuelle Relié – 9 novembre 2016

Un guide richement illustré sur les tanks et les véhicules de combat blindés de 1904 à nos jours. Cet ouvrage contient les plus célèbres tanks et véhicules de combat blindés du monde entier, tels que le Abrams, le Sherman, le Panther et le T-34. Plus de 1000 illustrations présentent chaque véhicule de profil et en couleur. Les tanks sont accompagnés de légendes détaillées et de fiches techniques indiquant leur poids, leur série, leur blindage, leur motorisation, leur armement et leurs performances.

Cliquez ici!

 

 

Le char léger Renault

Le char léger Renault Broché – 16 mars 2017

Un livret de 32 pages sur le char Renault FT, son emploi au combat. Avec des plans, des profils en couleur et de nombreuses photographies d'époque, rares ou inédites.

Cliquez ici!

 

 

Le char Saint-Chamond

Le char Saint-Chamond Broché – 22 mars 2018

Le char Saint-Chamond, voulu par l'état-major français, n'est pas un bon char, mais il va quand même servir jusqu'à la fin de la guerre, s'illustrant notamment à la bataille de La Malmaison, puis sur le Matz, en juin 1918 et enfin, en soutien des troupes américaines lors de l'offensive Meuse-Argonne.

Cliquez ici!

 

 

L'infantry Tank I-IV-V 1916-1918

L'infantry Tank I-IV-V 1916-1918 Broché – 16 mars 2017

Une monographie de 32 pages sur les premiers chars de l'histoire, du Mark I employé en 1916 dans la Somme par l'armée britannique, au Mark V qui a été de tous les combats de l'été et de l'automne 1918, en passant par le fameux Mark IV rendu célèbre par la bataille de Cambrai, en novembre 1917. Avec des profils en couleur, des plans et de très nombreuses photographies d'époque.

Cliquez ici!

 

 

Le char allemand A7V: L'A7V Sturmpanzerwagen

Le char allemand A7V: L'A7V Sturmpanzerwagen Broché – 23 août 2018

Le char A7V a été le seul char de conception allemande engagé pendant la Première Guerre mondiale. Engagé dans plusieurs combats, il n'a pas spécialement brillé, mais il a marqué les esprits par ses dimensions et son équipage nombreux : plus de 20 hommes par engin.

Cliquez ici!

 

 

 

 

 

This post is also available in: deDeutsch (Allemand) enEnglish (Anglais) itItaliano (Italien) zh-hans简体中文 (Chinois simplifié) ruРусский (Russe) esEspañol (Espagnol) arالعربية (Arabe)


Les commentaires sont fermés.

error: Content is protected !!