Charron model 1905

Le Charron modèle 1905 est considéré comme le premier véhicule blindé moderne. Bien que seulement quelques unités aient été construites, le véhicule a servi de prédécesseur pour d'autres développements.

En 1901, les trois anciens cyclistes Charron, Girardot et Voigt s'associent et créent la société CGV. A l'origine, l'activité de l'entreprise se limitait à la construction de véhicules civils, mais dès 1902, le développement d'un véhicule blindé pour l'armée française a commencé.

Le premier prototype disposait d'une cabine ouverte pouvant accueillir deux personnes. Derrière elle se trouvait une coque blindée en acier de 3 mm d'épaisseur. Une mitrailleuse Hotchkiss M1902 de 7,7 mm a été choisie comme armement. Comme un bouclier était déjà monté sur la mitrailleuse, l'entreprise a décidé de ne pas construire de tourelle pour protéger le tireur.

En 1903, le prototype est présenté pour la première fois à l'armée française. Cependant, l'armée française a trouvé le véhicule insuffisant et a refusé de l'acheter.

Avec l'aide d'un designer russe, deux autres prototypes améliorés ont été produits et présentés en 1904. Cette fois, les résultats ont été plus positifs et l'un des véhicules a été acheté par l'armée et envoyé au Maroc. Le deuxième véhicule a été acheté par le client russe d'origine et utilisé à Saint-Pétersbourg contre les insurgés.

 

 

Charron model 1904

 

Charron model 1904

 

 

En 1905, l'ingénieur et officier géorgien Nakashidze a commencé à développer son propre véhicule blindé pour l'armée russe. Ce faisant, il s'est presque entièrement orienté vers le modèle français. Contrairement au modèle français, son modèle était presque entièrement entouré de plaques d'acier. Les plaques avaient une épaisseur de 4 à 8 mm, ce qui augmentait le poids du véhicule à 2,7 tonnes. Malgré son poids, elle a réussi à atteindre une vitesse de pointe de près de 50 kilomètres à l'heure. Après la présentation du prototype, le ministère russe de la Défense était prêt à acheter de tels véhicules, mais aucune usine en Russie ne pouvait les produire.

 

 

Le design russe de 1905

 

Le design russe de 1905

 

 

Après qu'aucune entreprise appropriée n'ait pu être trouvée en Russie, le concept a été remis à l'entreprise française Charron. Le principe du blindage complet a été retenu, mais 15 voitures de tourisme CV de 1906 ont été utilisées comme véhicule. Le moteur ainsi que la cabine du conducteur et la zone de chargement étaient maintenant blindés. Pour un meilleur fonctionnement de la mitrailleuse, une tourelle a été placée sur le corps afin que le tireur puisse tourner à 360 degrés et tirer dans toutes les directions.

Afin d'éviter la perte du véhicule en cas de choc avec les pneus, ceux-ci étaient remplis d'un liquide qui permettait au conducteur de rouler encore 10 minutes, même si le pneu était touché.

Une autre innovation a été le démarrage du moteur. Si cela devait être fait jusqu'alors à l'aide d'une manivelle sur le moteur, il était maintenant possible de le démarrer depuis l'intérieur du véhicule.

Lors de la manœuvre d'automne 1906, le prototype est présenté à l'armée française. Ils ont décidé d'acheter plusieurs véhicules. La Russie a également fait construire 12 véhicules, qui devaient être livrés en 1908. Sur le chemin de la Russie, deux des véhicules ont disparu en traversant le Reich allemand. On a supposé que l'armée allemande les avait capturés à des fins de test.

 

 

Un Charron model 1906 probablement capturé par l'Allemagne

 

 

En 1912, 4 véhicules furent livrés à l'Empire Ottoman. Mais les rebelles pouvaient les voler et la Grèce les utilisa plus tard dans la guerre contre l'Empire ottoman en décomposition.

 

 

Charron modèle 1906 comme version d'exportation pour l'Empire ottoman

 

 

Au début de la Première Guerre mondiale, l'armée française possédait encore 4 véhicules. Ils étaient utilisés pour la chasse aux ballons de reconnaissance allemands. Pour les essais, un canon antiaérien de 75 mm a été monté sur l'un des véhicules.

Dans l'ensemble, les véhicules étaient cependant trop faibles pour être utilisés efficacement pendant la guerre. De plus, l'entreprise avait déjà arrêté la production et est revenue aux véhicules civils. Malgré l'arrêt de la production, le véhicule a servi de base à d'autres constructeurs tels que Renault et Peugeot pour le développement de véhicules blindés plus modernes.

 

 

Charron modèle 1906 en 1914

 

 

 

Feuille de caractéristiques:

Désignation: Charron model 1905
Pays de fabrication: France
Année de lancement: 1902 à 1906
Nombre: 20 pièces
Armant: 1 x 7,7 mm Hotchkiss M1902 Mitrailleuse
Vitesse de pointe: env. 45 kilomètres à l'heure
Machine: Moteur 4 cylindres CGV de 35 PS (26 kW)
Pondération: 3 tonnes

 

 

 

 

 

Vous trouverez ici la documentation appropriée:

 

Chars et véhicules blindés : Encyclopédie visuelle

Chars et véhicules blindés : Encyclopédie visuelle Relié – 9 novembre 2016

Un guide richement illustré sur les tanks et les véhicules de combat blindés de 1904 à nos jours. Cet ouvrage contient les plus célèbres tanks et véhicules de combat blindés du monde entier, tels que le Abrams, le Sherman, le Panther et le T-34. Plus de 1000 illustrations présentent chaque véhicule de profil et en couleur. Les tanks sont accompagnés de légendes détaillées et de fiches techniques indiquant leur poids, leur série, leur blindage, leur motorisation, leur armement et leurs performances.

Cliquez ici!

 

 

Le char léger Renault

Le char léger Renault Broché – 16 mars 2017

Un livret de 32 pages sur le char Renault FT, son emploi au combat. Avec des plans, des profils en couleur et de nombreuses photographies d'époque, rares ou inédites.

Cliquez ici!

 

 

Le char Saint-Chamond

Le char Saint-Chamond Broché – 22 mars 2018

Le char Saint-Chamond, voulu par l'état-major français, n'est pas un bon char, mais il va quand même servir jusqu'à la fin de la guerre, s'illustrant notamment à la bataille de La Malmaison, puis sur le Matz, en juin 1918 et enfin, en soutien des troupes américaines lors de l'offensive Meuse-Argonne.

Cliquez ici!

 

 

L'infantry Tank I-IV-V 1916-1918

L'infantry Tank I-IV-V 1916-1918 Broché – 16 mars 2017

Une monographie de 32 pages sur les premiers chars de l'histoire, du Mark I employé en 1916 dans la Somme par l'armée britannique, au Mark V qui a été de tous les combats de l'été et de l'automne 1918, en passant par le fameux Mark IV rendu célèbre par la bataille de Cambrai, en novembre 1917. Avec des profils en couleur, des plans et de très nombreuses photographies d'époque.

Cliquez ici!

 

 

Le char allemand A7V: L'A7V Sturmpanzerwagen

Le char allemand A7V: L'A7V Sturmpanzerwagen Broché – 23 août 2018

Le char A7V a été le seul char de conception allemande engagé pendant la Première Guerre mondiale. Engagé dans plusieurs combats, il n'a pas spécialement brillé, mais il a marqué les esprits par ses dimensions et son équipage nombreux : plus de 20 hommes par engin.

Cliquez ici!

 

 

 

 

 

This post is also available in: deDeutsch (Allemand)enEnglish (Anglais)itItaliano (Italien)zh-hans简体中文 (Chinois simplifié)ruРусский (Russe)esEspañol (Espagnol)arالعربية (Arabe)

Les commentaires sont fermés.

error: Content is protected !!