Peugeot 1914

Le véhicule blindé Peugeot 1914 a été construit au cours de la Première Guerre mondiale sur la base du Charron model 1905 et a été utilisé en grand nombre sur le front ouest.

Au début de la Première Guerre mondiale, l'armée française disposait de très peu de véhicules blindés, dont 4 Charron Modell 1905. Comme l'entreprise Charron avait déjà arrêté la production avant la guerre, d'autres entreprises ont commencé à produire des véhicules similaires.

La société Peugeot a commencé à transformer les véhicules de tourisme d'occasion civils des types 146, 148 et surtout 153 et à les équiper d'une armure appropriée. À la fin de 1914, ces véhicules expérimentaux ont été abandonnés et la production d'un véhicule de série a commencé.

 

 

Peugeot 1914

 

 

Il y avait deux versions du véhicule classées Peugeot 1914:

Peugeot 1914 AC
Cette variante était équipée d'un canon de campagne Schneider de 37 mm. La base en était la Peugeot 18CV. Dans le premier modèle, la plate-forme arrière sur laquelle reposait le canon n'était pas blindée, seul le canon lui-même avait un bouclier pour protéger le tireur du tir ennemi. Ce n'est que dans le deuxième modèle qu'une tourelle entièrement blindée a été placée dans laquelle le canon était logé.

Le moteur, l'habitacle du conducteur et les côtés de la plate-forme étaient protégés par des plaques de fer de 5,5 mm d'épaisseur. L'entrée se faisait par une porte dans la partie arrière du véhicule. Pour compenser le poids, les roues arrière de chaque côté ont été doublées, de sorte que deux paires de pneus ont été montées de chaque côté.

De cette série, les modèles 1 et 2 ont été construits sur 150 pièces.

 

 

Peugeot 1914 AC

 

 

Peugeot 1914 AM
Sur la base de la Peugeot 20CV, la version Peugeot 1914 AM a été construite. Au lieu d'une mitrailleuse lourde, elle était équipée d'une mitrailleuse Hotchkiss M1914 de 6,1 mm. En termes de construction, ces deux versions étaient assez similaires, de sorte que les pièces de rechange pouvaient être échangées entre elles.

A partir de la version Peugeot 1914 AM, 120 pièces ont été fabriquées.

 

 

Peugeot 1914 AM

 

 

C'est surtout la 7e division de cavalerie qui a été équipée des nouveaux véhicules après le début de la production. Lorsque la ligne de front était encore mobile, les véhicules pouvaient encore soutenir efficacement l'infanterie et avancer derrière les lignes ennemies.

Cependant, lorsque la guerre de positions a commencé, les véhicules sont progressivement devenus superflus et n'ont servi qu'à des fins de surveillance dans des parties éloignées de la ligne de front.

Comme les véhicules n'avaient plus de mobilité tout-terrain convenable, ils ne pouvaient plus supporter les nouveaux chars d'assaut de 1917, 1918 n'étaient donc plus que 23 véhicules sur le front ouest dans l'emploi 1918.

 

Après la première guerre mondiale, l'armée française n'avait plus d'utilité pour les véhicules Peugeot 1914 restants. Lorsque les tensions entre la Pologne et la Russie ont augmenté en 1919, 18 véhicules ont été vendus à la Pologne en 1920. Celles-ci ne sont toutefois arrivées qu'en septembre et novembre et ne pouvaient donc plus être utilisées pour les conflits.

Après quelques mesures de reconstruction et de modifications, celles-ci ont été regroupées dans le 1er et le 2ème département des véhicules blindés. Jusqu'en 1930, les véhicules étaient alors en service et ont finalement été remplacés par les nouveaux véhicules WZ.28 Halftrack. Jusqu'en 1935, 15 véhicules ont été mis au rebut, les trois autres ont été remis à la police pour des tâches de formation et de patrouille.

Ces 3 véhicules ont eu le dernier emploi le 1er septembre 1939 en Haute Silésie, avec des combats avec le corps franc allemand.

 

 

Une Peugeot 1914 AM en action pour la police polonaise

 

 

 

Feuille de caractéristiques:

Désignation: Peugeot 1914
Pays de fabrication: France
Année de lancement: 1914
Nombre: plus de 270
Armant: 1 x Hotchkiss M1914 Mitrailleuse 6,1 mm
(version Peugeot 1914 AM)

 

1 x 37 mm Canon de campagne Schneider
(version Peugeot 1914 AC)

vitesse de pointe: env. 40 kilomètres à l'heure
Machine: Moteur Peugeot 4 cylindres de 40 PS (30 kW)
Pondération: 4,9 tonnes

 

 

 

 

 

Vous trouverez ici la documentation appropriée:

 

Chars et véhicules blindés : Encyclopédie visuelle

Chars et véhicules blindés : Encyclopédie visuelle Relié – 9 novembre 2016

Un guide richement illustré sur les tanks et les véhicules de combat blindés de 1904 à nos jours. Cet ouvrage contient les plus célèbres tanks et véhicules de combat blindés du monde entier, tels que le Abrams, le Sherman, le Panther et le T-34. Plus de 1000 illustrations présentent chaque véhicule de profil et en couleur. Les tanks sont accompagnés de légendes détaillées et de fiches techniques indiquant leur poids, leur série, leur blindage, leur motorisation, leur armement et leurs performances.

Cliquez ici!

 

 

Le char léger Renault

Le char léger Renault Broché – 16 mars 2017

Un livret de 32 pages sur le char Renault FT, son emploi au combat. Avec des plans, des profils en couleur et de nombreuses photographies d'époque, rares ou inédites.

Cliquez ici!

 

 

Le char Saint-Chamond

Le char Saint-Chamond Broché – 22 mars 2018

Le char Saint-Chamond, voulu par l'état-major français, n'est pas un bon char, mais il va quand même servir jusqu'à la fin de la guerre, s'illustrant notamment à la bataille de La Malmaison, puis sur le Matz, en juin 1918 et enfin, en soutien des troupes américaines lors de l'offensive Meuse-Argonne.

Cliquez ici!

 

 

L'infantry Tank I-IV-V 1916-1918

L'infantry Tank I-IV-V 1916-1918 Broché – 16 mars 2017

Une monographie de 32 pages sur les premiers chars de l'histoire, du Mark I employé en 1916 dans la Somme par l'armée britannique, au Mark V qui a été de tous les combats de l'été et de l'automne 1918, en passant par le fameux Mark IV rendu célèbre par la bataille de Cambrai, en novembre 1917. Avec des profils en couleur, des plans et de très nombreuses photographies d'époque.

Cliquez ici!

 

 

Le char allemand A7V: L'A7V Sturmpanzerwagen

Le char allemand A7V: L'A7V Sturmpanzerwagen Broché – 23 août 2018

Le char A7V a été le seul char de conception allemande engagé pendant la Première Guerre mondiale. Engagé dans plusieurs combats, il n'a pas spécialement brillé, mais il a marqué les esprits par ses dimensions et son équipage nombreux : plus de 20 hommes par engin.

Cliquez ici!

 

 

 

 

 

This post is also available in: deDeutsch (Allemand)enEnglish (Anglais)itItaliano (Italien)zh-hans简体中文 (Chinois simplifié)ruРусский (Russe)esEspañol (Espagnol)arالعربية (Arabe)

Les commentaires sont fermés.

error: Content is protected !!