Légionnaire romain

Le pouvoir de Rome se basait, avant tout, sur ses soldats. En mettant une armée de métier et l'introduction de beaucoup de Standarts comme l'équipement de lutte homogène, des armes et l'entraînement, l'armée romaine pour beaucoup de siècles mettait la mesure d'une armée moderne.

L'empereur Augustus (en 31 avant Jésus-Christ – en 14 apr. J. -C. ) était parvenu à la conviction que c'est nécessaire à l'empire romain de disposer d'une armée disposée.
Il était le fondateur de l'armée de profession romaine dont les soldats étaient citoyens romains.
Cela signifie qu'un homme, qui voulait servir comme soldat dans l'armée romaine, devait être un citoyen romain. Sa famille devait posséder le droit de cité.

 

Légionnaire romain

Légionnaire romain

Légionnaire avec l'équipement de lutte à la fin de 1. Jhdts. l'apr. J. -C.

Légionnaire avec l'équipement de lutte à la fin de 1. Jhdts. l'apr. J. -C.

 

Formation:
La formation principale durait, habituellement, quatre mois. Au début de son service, des soldats portaient encore l'indication Probatur avec quoi il un candidat de soldat n'était cependant encore aucun soldat au véritable sens.
Les connaissances fondamentales importantes pour les domaines Construction de camp, Nage, Equitation et entraînement d'Armes étaient enseignées, aussi le fait de marcher fréquent de 30 kilomètres avec le plein équipement s'était exercé, puisque pendant les campagnes les distances souvent étendues devaient être conquises vite ou devaient aussi se retirer de temps en temps vite les soldats.
La réserve de Probatur la formation principale très dure pour des rapports actuels, il était pris à Signatus, à un soldat vollwärtigen et avec cela officiellement dans la liste de son unité et pouvait commencer son service de 25 ans habituellement. En outre, il pouvait passer maintenant le serment de fidélité au drapeau, appelé aussi Sacramentum, qui égale la promesse solennelle actuelle.

 

Équipement:
Son casque, enseigne, chemise de chaînes ou cuirasse d'écailles faisaient partie de l'équipement principal de chaque légionnaire.
Ils étaient armés avec une longue lance de jet ainsi qu'une épée et poignard.

 

Légionnaires romains

Légionnaires romains

 

Cuirasse de poitrine d'un légionnaire romain

Cuirasse de poitrine d'un légionnaire romain

La cuirasse de poitrine devait protéger des attaques avec des lances et épées.

 

Casque d'officier romain

Casque d'officier romain

L'ornement supplémentaire sur le casque d'un officier doit le permettre aux soldats dans le combat de reconnaître facilement l'officier.

 

Casque d'un légionnaire romain

Casque d'un légionnaire romain

 

Equipement d'un légionnaire romain

Equipement d'un légionnaire romain

1 = Couverture de laine 2 = le sac de cuir avec l'eau ou le vin 3 = le sac pour les objets personnels et 3 rations de jour 4 = la pioche pointue 5 = le graveur de tourbe

 

 

Si le légionnaire ne se trouvait pas dans la lutte ou dans sa fortification (l'indication de cette époque-là pour les bases fermes), en outre, il devait porter lui-même son équipement personnel. En plus faisaient partie à côté de l'alimentation et du vêtement de réserve, des outils, la vaisselle de cuisinier et les appareils personnels plus petits comme l'article de toilette, couvert ou pierres de jeu. Cet équipement était porté sur une perche en bois sur l'épaule gauche et se trouvait sur un supérieur bord de l'enseigne attachée sur le dos sur autour du poids soutenir. Avec cela le poids total faisait à la marche environ 40 kg.

 

Equipement d'un légionnaire romain

 

Le succès de l'armée romaine à ses beaucoup de trains de guerre était à ramener non seulement à la bonne formation et à l'équipement des légionnaires, mais avait aussi sa raison dans la manière de lutte examinée à fond et tactique de guerre.
Particulièrement l'armée romaine est connue pour sa formation de tortues. Avec cela, les légionnaires romains se serraient si étroitement qu'ils formaient une "cuirasse" avec ses boucliers.
Ainsi les soldats séparés étaient particulièrement bien protégés des agresseurs.

 

Formation romaine la tortue

Tortues romaines la formation dans la lutte

Tortues romaines la formation dans la lutte

 

 

 

 

 

Vous trouverez ici la documentation appropriée:

 

Légionnaires et auxiliaires du Haut-Empire romain

Légionnaires et auxiliaires du Haut-Empire romain Broché – 17 octobre 2010

Sur la base d'une documentation toujours plus large est née la reconstitution historique. Appelée aussi Histoire Vivante. Elle est devenue une auxiliaire reconnue de l'étude historique et archéologique. L'Histoire Vivante permet de mieux comprendre la vie des temps anciens dans son quotidien. En revivant dans les mêmes conditions, avec les mêmes costumes et le même armement que ceux qui les portèrent. Les membres de l'armée romaine, à l'époque de sa domination incontestable sur le monde qui durera trois siècles, furent équipés d'armements très différents. Légionnaires et auxiliaires possédaient une panoplie extrêmement variée d'armes et de costumes qui évoluèrent sans cesse avec le temps. Très loin des images du péplum ou de la bande dessinée, les combattants de la seule armée qui contrôla tous les pars du pourtour méditerranéen se révèlent dans leur efficacité et leur variété.

Cliquez ici!

 

 

Le légionnaire romain: Ier siècle av. J.-C.

Le légionnaire romain: Ier siècle av. J.-C. Broché – 20 mars 2014

Ce fascicule, 2e édition revue et augmentée du premier opus paru en septembre 2008, s’intéresse au légionnaire romain de la fin de la République. Il aborde les réalités de la conquête, en Gaule comme en Orient, autour du Ier s. av. J.-C., à une époque où l’ambition politique de grands généraux devient le moteur des entreprises militaires. Il ne s’agit pas de ne faire qu’un récit de batailles, ou de vanter les qualités de l’armement du légionnaire, mais de montrer ce qui fait la force de la légion manipulaire (organisation, discipline...) par rapport aux autres armées de l’Antiquité.

Cliquez ici!

 

 

Les alouettes : Histoire de la légion gauloise de César

Les alouettes : Histoire de la légion gauloise de César Broché – 16 octobre 2007

Les légions romaines ont toujours fasciné et inspiré. Durant la fin de l'Empire romain, des érudits cherchaient déjà à comprendre les raisons de leur succès pour tenter de renouer avec le glorieux passé d'une Ville Éternelle, paradoxalement moribonde. Le Moyen-Age puis la Renaissance regardèrent à leur tour l'armée romaine comme le modèle de l'efficacité militaire, faisant largement référence aux traités anciens. L'époque moderne et contemporaine étudièrent à leur suite la stratégie des grands généraux pour l'enseigner dans les écoles militaires. Des siècles d'intérêt nous permettent aujourd'hui - avec raison - de bien connaître cette armée romaine, dans sa structure et ses tactiques. Mais la vision du chercheur moderne reste généralement globale et impersonnelle. En choisissant de raconter l'histoire d'une légion en particulier, cet ouvrage remet justement en lumière la vie et les actions de ces soldats anonymes, qui façonnèrent cet Empire millénaire à coups de glaive et de pioche. La légion en ligne de mire n'est pas n'importe quelle unité : il s'agit de la célèbre légion des " Alouettes ", créée par César avec des Gaulois de la " Gaule togée ", c'est-à-dire déjà romanisée, à une époque où l'autre Gaule, la " chevelue ", la barbare, tente de chasser le proconsul hors de ses, frontières. Très vite, cette légion se fond dans la masse et perd la spécificité de son origine. Mutée sous d'autres cieux, elle parcourt l'Empire, de l'Afrique à la Germanie, de l'Espagne à l'Arménie, connaissant des heures sombres, la routine des cantonnements, mais aussi des moments de gloire, tout au long des cent vingt ans de sa brève existence racontée dans ce livre.

Cliquez ici!

 

 

Légionnaires et auxiliaires : Sous le Haut-Empire romain

Légionnaires et auxiliaires : Sous le Haut-Empire romain Broché – 9 juin 2006

Sur la base d'une documentation toujours plus large est née récemment la reconstitution historique, appelée aussi Histoire Vivante. Elle est devenue une auxiliaire reconnue de l'étude historique et archéologique. L'Histoire Vivante permet de mieux comprendre la vie dans son quotidien en revivant dans les mêmes conditions, avec les mêmes costumes et le même armement que ceux qui les portèrent. Les membres de l'armée romaine, à l'époque de sa domination incontestable sur le monde qui durera trois siècles, furent équipés d'armements très différents. Légionnaires et auxiliaires possédaient une panoplie extrêmement variée d'armes et de costumes qui évoluèrent sans cesse avec le temps. Très loin des images du péplum ou de la bande dessinée, les combattants de la seule armée qui contrôla tous les pays du pourtour méditerranéen se révèlent dans leur efficacité et leur variété.

Cliquez ici!

 

 

Les légions romaines: L'armement à travers mille ans d'histoire

Les légions romaines: L'armement à travers mille ans d'histoire Relié – 16 novembre 2006

Quel était l'équipement des divisions de l'armée la plus puissante du monde antique ? Un voyage passionnant au coeur de la romanitas conquérante et guerrière, à la découverte de l'armement qui accompagna dix siècles de conquêtes.

Cliquez ici!

 

 

 

 

 

This post is also available in: deDeutsch (Allemand) enEnglish (Anglais) itItaliano (Italien) zh-hans简体中文 (Chinois simplifié) ruРусский (Russe) esEspañol (Espagnol) arالعربية (Arabe)

Les commentaires sont fermés.

error: Content is protected !!
Loading cart ...